De gauche, nous souhaitons qu'Agnès Buzyn soit la prochaine Maire de Paris ! - Démocratie Vivante
Démocratie Vivante est un think tank de gauche oeuvrant pour que le quinquennat d’Emmanuel Macron contribue au progrès social
16840
post-template-default,single,single-post,postid-16840,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

De gauche, nous souhaitons qu’Agnès Buzyn soit la prochaine Maire de Paris !

De gauche, nous souhaitons qu’Agnès Buzyn soit la prochaine Maire de Paris !

Nous sommes des élus locaux, responsables associatifs, syndicalistes ou citoyens, engagés à Paris et issus de la Gauche et de l’Ecologie. Ensemble nous faisons le même constat : Paris a besoin d’un nouveau souffle, d’un nouveau projet et d’une nouvelle majorité progressiste qui rassemble bien au-delà des clivages politiques traditionnels. Cette majorité de projet doit porter une réelle ambition de transformation pour améliorer la vie des Parisiennes et des Parisiens.

 

Paris a trop longtemps souffert de jeux d’appareil et d’une politique éloignée des préoccupations réelles des Parisiens. Nous voulons rompre avec ces pratiques surannées et mettre un terme aux mesures nourries par le seul dogmatisme idéologique.

 

A la place, nous souhaitons mener une politique ambitieuse et pragmatique basée sur la concertation, l’écoute et le rassemblement. Une politique qui fait confiance aux Maires d’arrondissement et les responsabilise, au plus proche des Parisiens et de leurs attentes.

 

Cette politique que nous appelons de nos vœux n’exclut pas la fermeté. Sur le respect des valeurs républicaines, nous affirmons un devoir d’intransigeance. La majorité que nous voulons ne sera pas celle qui s’accommode du séparatisme ou néglige la laïcité. Elle se construira dans le strict respect des principes républicains auxquels nous sommes profondément attachés.

 

Solidarité, pouvoir d’achat et lutte contre les inégalités

 

Agnès Buzyn est la candidate de la solidarité et de la justice sociale. Son expérience, son parcours, sa sensibilité et le méticuleux travail de terrain mené depuis plus d’un an par les équipes de campagne, lui ont permis de nourrir un projet en faveur des classes moyennes et des populations les plus modestes. Sur le logement, le pouvoir d’achat, la situation des familles monoparentales ou l’hébergement d’urgence, nous voulons, comme elle, un Paris plus juste, qui cesse de perdre ses habitants et qui sache protéger et accompagner les plus fragiles.

 

Les personnes âgées, les personnes handicapées, les familles avec enfants, les familles monoparentales et les plus modestes n’ont pas été suffisamment pris en compte ces dernières années. Nous saluons la détermination d’Agnès Buzyn à réunifier la ville et mieux prendre en compte leurs situation notamment à travers des mesures comme la mise en place d’un service public d’accompagnement des familles pour le maintien à domicile des personnes âgées ou la création des centres de santé ouverts de 7h à minuit avec le développement d’un réseau de centres et maisons de santé où les consultations seront au tarif de la sécurité sociale.

 

Nous la rejoignons dans sa volonté de lutter contre la pauvreté, de redonner du pouvoir d’achat aux Parisiens ou d’accompagner les classes moyennes dans leur accès au logement. Comme elle, nous pensons qu’un maire doit assumer ses responsabilités, sans se retrancher derrière des conflits de compétences et se défausser sans cesse sur l’Etat. Sur un problème majeur comme la situation des personnes sans abri par exemple, la ville doit prendre ses responsabilités, en s’emparant de la politique de l’hébergement d’urgence.

 

Ces inégalités que nous combattons, c’est dès l’enfance qu’elles se forgent. Les mesures proposées par Agnès Buzyn, qu’il s’agisse de l’apprentissage de l’anglais pour tous dès la crèche, ou de la possibilité donnée aux petits Parisiens, du CP au CM2, de se constituer une bibliothèque, vont dans le bon sens. Nous sommes convaincus qu’une semaine de 4 jours associée à un « mercredi au vert » pour les petits parisiens leur permettra de renouer avec la nature et de se familiariser avec les arts et la culture. Ce sont les bonnes approches pour lutter contre les inégalités de destin et offrir les mêmes chances de réussite et de découverte à tous les enfants de Paris.

 

Propreté, écologie et transports

 

La collecte des déchets et le nettoiement des rues sont des enjeux majeurs pour garantir la propreté de la ville. Nous soutenons la proposition d’Agnès Buzyn de faire évoluer les poubelles publiques vers le tri et rendre plus efficient le système de ramassage en déployant plus d’agents de propreté sur le terrain.

Le réchauffement climatique et la pollution sont des réalités chaque jour un peu plus tangibles, plus intolérables. A Paris, les équipements ne sont plus adaptés. Au quotidien, les Parisiens et les commerçants sont confrontés à la congestion des voies de circulation.

Face à ces enjeux majeurs, nous nous situons, comme Agnès Buzyn, du côté d’une lutte effrénée contre la pollution et d’une écologie du réel : celle qui se traduira, demain, par la création de rues-jardins dans chaque quartier de Paris et la végétalisation des quais de Seine, celle qui favorisera les circuits courts en matière d’alimentation, celle qui s’engagera à ce que les aliments servis dans les cantines scolaires proviennent majoritairement de producteurs d’Ile-de-France et celle qui permettra de lutter efficacement contre la pollution à Paris.

Par l’amélioration des transports en commun ou la promotion de l’usage du vélo c’est bien une écologie du quotidien que nous souhaitons, et non une écologie punitive, faite de grands principes abstraits.

 

 

Issus de la Gauche et de l’Ecologie, nous souhaitons l’alternance pour Paris, mais nous ne voulons pas du retour de la droite. Nous appelons de nos vœux un rassemblement des forces vives parisiennes autour d’Agnès Buzyn pour ces élections municipales. Nous considérons que c’est celle qui a la vision, l’expérience, la volonté et la capacité de rassembler et proposer une alternance crédible et ambitieuse pour Paris. C’est aussi la candidate qui porte un projet cohérent et résolument progressiste, fruit de son ancrage à Paris et d’une écoute attentive des Parisiennes et des Parisiens.

 

Nos classes moyennes et nos quartiers populaires ont besoin de solutions concrètes, réalistes, humaines et d’un profond changement : Agnès Buzyn est à nos yeux la plus à même de relever cet immense défi pour Paris.

 

 

Signataires

  • Dominique Villemot (avocat et Président de Démocratie Vivante)
  • Jacky Bontems (ancien responsable syndical, Vice-président de Démocratie Vivante)
  • Aude Castet (Présidente du réseau des Progressistes impliqués, Vice-présidente de Démocratie Vivante)
  • Ivan Béraud (ancien responsable syndical du monde de la Communication, du Conseil et de la Culture)
  • Marie-Françoise Leflon (ancienne responsable syndicale)
  • François Heyman (ancien responsable syndical)
  • Françoise Lareur (ancienne responsable syndicale)
  • Dr Pascal Maurel (journaliste médical)
  • Rodrigue Tchouale (avocat et secrétaire général Démocratie Vivante)

 

 

Aucun Commentaire

Poster un commentaire